LOISIRS
IMGP7631

Le Syndicat de l’Orge met en œuvre de nombreux moyens pour garantir une bonne santé de la vallée. Mais la préservation de la vallée de l'Orge ne pourra pas être assurée sans la vigilance et l'attention de tous ses habitants.

La végétation du bord de l'eau joue un rôle indispensable dans l'équilibre de la rivière en renforçant les berges et en offrant de multiples milieux de vie pour les oiseaux ou la faune aquatique. Cette végétation est très fragile et ne supporte pas le piétinement.

Les risques de débordement de l'Orge ont augmenté avec l'urbanisation croissante du bassin versant. Au lieu de s'infiltrer dans les terrains et d'arriver de manière échelonnée à la rivière, l'eau de pluie tombe dans les avaloirs et coule rapidement vers la rivière par le réseau des eaux pluviales. La rivière reçoit ainsi des volumes d'eau considérables dans un temps très bref. Toute zone imperméabilisée (parking, toiture, route) augmente ainsi le risque d'inondation.

Les eaux de pluie entraînent tout ce qui traîne par terre sur leur passage : poussières, essence, huile, mégots, papiers, eaux de rinçage, etc. Or elles sont directement rejetées dans les cours d'eau, amenant tous les déchets avec elles.

Dans notre quotidien, nous consommons environ 150 litres d'eau par jour et par personne. Nous l'utilisons presque sans compter et souvent sans savoir d'où elle vient et où elle va. C'est ainsi que nous jetons souvent tout ce qui est liquide dans l'évier. Mais attention, les stations d'épuration qui traitent vos eaux usées ne sont pas construites pour traiter les produits chimiques toxiques. Elles utilisent en effet des êtres vivants, les bactéries, pour " manger " la pollution.

Les gens appellent souvent "égout" le réseau d'eaux usées qui collecte les eaux sales ménagères et les transportent à la station d'épuration pour y être nettoyées. Au bord des routes, les avaloirs ne mènent pas "aux égouts", mais au réseau des eaux pluviales qui va directement à la rivière. En appelant à tort "égout" tous les tuyaux collectant de l'eau, de nombreuses personnes font des confusions et n'hésitent pas à jeter de nombreux déchets dans les caniveaux… Déchets que l'on retrouve ensuite dans la rivière.

Les agents du Syndicat de l’Orge sont présents sur la vallée quotidiennement. L'étendue de la vallée ne leur permet cependant pas de voir tous les dysfonctionnements possibles. En tant que riverain ou promeneur, vous pouvez être témoin de problèmes concernant la rivière.