A LA UNE

Une épuration biologique...

Pour éviter la saturation des réseaux et le trop long transport des effluents, le Syndicat de l'Orge privilégie le traitement des eaux usées à la source. Ce système de dépollution biologique (filtres plantés de roseaux) permet d'épurer les eaux par filtration et de réduire l'impact des rejets d'eaux usées sur le milieu naturel. Les bactéries au sein du filtre digèrent les polluants et les roseaux permettent d'éviter le colmatage et d'aérer le filtre en augmentant le nombre et la variété autour des racines. Un effort particulier est mis en place pour le traitement du phosphore.

Concrètement, l'eau arrive dans un premier étage composé de filtres remplis de roseaux et de bactéries afin d'effectuer un premier filtrage. Cette eau traitée est acheminée grâce à des drains vers un deuxième étage qui se trouve à un niveau supérieur de filtration. Enfin, l'eau arrive dans un bassin composé d'apatites (pierres fines) qui va permettre de traiter le phosphore. Simple d'entretien et peu coûteux, ce système est aussi accueillant pour une faune et une flore variée.

Pour clôturer ces différentes phases de travaux, les élus du Syndicat de l'Orge ont souhaité inaugurer cette station d'épuration le 25 novembre 2017 à Bruyères-le-Châtel.

Comment fonctionne la station d'épuration?

 

Téléchargez l'invitation

 

IMG 42531