A LA UNE

Le Syndicat de l’Orge s’est engagé pour l’atteinte du bon état écologique de l’Orge en 2027 dans le cadre de la Directive européenne sur l’eau et pour la prévention du risque inondation. Ces engagements passent par des actions telles que la suppression d’ouvrages hydrauliques sur l’Orge et ses affluents.

La suppression d’ouvrages hydrauliques permet :
-          d’améliorer la capacité du lit à contenir les crues ;
-          d’améliorer la qualité de l’eau
-          de restaurer la continuité écologique (transport des sédiments, libre circulation des êtres vivants aquatiques et diversification des vitesses d’écoulement favorable au transport des sédiments et à l’oxygénation du cours d’eau).

« Le clapet de la mairie », situé dans le parc de la mairie de Saint-Germain-lès-Arpajon est un ouvrage hydraulique faisant obstacle à la continuité écologique en aval de l’Orge.

En janvier 2019, le Syndicat a lancé une étude portant sur la suppression de l’ouvrage tout en maintenant de l’eau dans les bras annexes de l’Orge, en préservant le patrimoine historique du par cet en sauvegardant les usages « touristiques » pratiquée dans le parc. Elle permettra d’aboutir à un projet de restauration de la continuité écologique. Une démarche partenariale (financière, technique, etc.) sera menée avec l’ensemble des acteurs concernés par le projet tout au long de cette étude.

Le bureau d’études SEGI a été désigné pour assurer la maîtrise d’œuvre de cette étude de la phase diagnostic à la phase conception pour une durée d’un an et demi.

Cette étude s’élevant à 63 000 € TTC est financée par le Syndicat de l’Orge (20%), l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (40%) et le Département de l’Essonne (40%).