A LA UNE

 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la mise en application de la Directive Cadre sur l'Eau ayant pour objectif l'atteinte du bon état écologique des eaux en 2027. Le Syndicat de l'Orge entreprend des travaux de restauration de la continuité écologique sur 3 km de cours d'eau sur les communes d'Arpajon, d'Egly et d'Ollainville.
Ces travaux consistent à restaurer un fonctionnement naturel du cours d'eau pour permettre la libre circulation piscicole et le transport sédimentaire afin de prévenir le risque inondation. Ces travaux participent également à l'amélioration de la qualité de l'eau et la valorisation de la biodiversité ainsi que que du cadre de vie des usagers.

Ils se décomposent en deux phases :

La première phase des travaux, qui a consisté a créer un nouveau bras d'eau de 240 m entre le bras artificiel de l'Orge et la Boëlle en amont du Parc de l'eau (Ollainville), s'est terminée en août 2019. Ce dernier permet aujourd'hui aux poissons de se déplacer sur un plus long tronçon en contournant le Moulin de Cerpied (Arpajon) où se situent trois ouvrages hydrauliques infranchissables.

 

La deuxième phase des travaux a commencé depuis le 10 février 2020 pour une durée de trois mois.

Dans un premier temps, le Syndicat de l'Orge entreprendra une restauration du fonctionnement naturel de la Rémarde à Arpajon. Elle a notamment pour objectifs :

- l'amélioration de la capacité du lit à contenir les crues par la suppression des murets en béton et le reprofilage des berges en pente douce,

- la restauration écologique de la Rémarde par la suppression d'une partie de la végétation existante et la plantation d'une végétation locale adaptée en bords de cours d'eau,

- la valorisation du paysage par la mise en place d'une clôture type pâturage permettant de valoriser les vues sur le cours d'eau.

 

Dans un second temps, le chantier se poursuivra par la requalification paysagère des abords du Moulin de Cerpied à Arpajon. Elle consiste à l'embellissement de la résidence Cerpied par la pose d'un bardage bois sur les murets en béton et les palplanches. Par ailleurs, des enrochements seront déposés dans le lit du cours d'eau pour diversifier les écoulements.

Pour finir, des banquettes végétalisées seront créées dans le lit de l'Orge et de la Boëlle de Beaumirault sur les communes d'Ollainville et d'Egly afin de diversifier les écoulements et les habitats.

 

Coût des travaux : 1 108 466,71 € TTC

 

Durée des travaux : 9 mois

 

Un projet financé par le Syndicat de l'Orge, l'Agence de l'Eau et le Conseil Départemental

 

Vue zone 7 cloture mouton