A LA UNE

L'absence de pluie et la chaleur ont entrainé la baisse progressive des débits des cours d'eau des bassins versants de l'Orge, de la Rémarde et de la Sallemouille.